dimanche 2 décembre 2012

Message au Père Noël

Cher Père Noël,

J'espère que les luttins (et en particulier Buddy), la Mère Noël et toi vous portez bien et que vous êtes en grande forme, car cette année ma wishlist est assez conséquente, si tu vois ce que je veux dire. Étant donné que j'ai été très sage toute l'année, je pense mériter chaque cadeau qui se trouve sur cette liste. Merci d'avance. Plein de bisous.         

                                                                                                                                       Juliette




Père Noël, si tu veux plus de détails quant à ma liste de cadeaux, tu peux aller sur mon Polyvore :)

jeudi 29 novembre 2012

Rédactrices en chef et icônes mode

Plus que des rédactrices en chef, elles sont aujourd'hui de véritables icônes mode. Elles s'appellent Anna Dello Russo, Emmanuelle Alt, Miroslava Duma, Carine Roitfeld, Giovanna B., Franca Sozzani et bien sûr,  la plus célèbre, Anna Wintour.

Depuis l'adaptation au cinéma du roman Le Diable s'habille en Prada, le métier -et la garde robe- de rédactrice en chef mode est passé de l'ombre à lumière. Aujourd'hui, les Diane Kruger, les Rihanna, les Kate Moss, les Garance Doré et autres Olivia Palermo ne sont plus les seules à être attendues et scrutées lors des différentes fashion week, et non, il y a maintenant une nouvelle espèce convoitée, celle des fashion editor. 

Si vous êtes actives sur Pinterest, vous aurez sûrement remarqué l'engouement des "épingleuses" pour cette nouvelle espèce en voie de développement. Certaines comme Carine Roitfeld ou Emmanuelle Alt arborent des looks assez classiques, tandis que Miroslava Duma et -spécialement- Anna Dello Russo adoptent un style plus extravagant et surtout plus coloré. 


Miroslava Duma, Harper Bazaar Russie (Ma chouchou)





Emmanuelle Alt, Vogue France




Anna Dello Russo, Vogue Japon




Carine Roitfeld, Harper Bazaar et CR  




Giovanna Battaglia, Uomo Vogue et W Magazine





Anna Wintour, Vogue US




Franca Sozzani, Vogue Italia






   

vendredi 16 novembre 2012

Le Bal des vitrines de Noël, édition 2012


Noël, j'adore cette période de l'année et je crois que je l'aime encore plus depuis que je vis à Montréal. La neige, les rues illuminées, l'étage spécial Noël de la Baie, l'odeur des sapins, la musique...Surtout celle du célèbre groupe The Rat Pack. Dean Martin, Frank Sinatra, Sammy Davis Jr., je les écoute en boucle jusqu'à saturation.

Et puis, la magie de Noël ne serait rien sans les superbes vitrines des grands magasins! Je pourrais rester des heures plantées devant la vitrine du Printemps Haussmann à Paris - syndrome de peter pan, bonjour - c'est beau, c'est féérique, c'est fantastique! Les vitrines sont devenues des mini-spectacles et une super "vitrine" pour les marques. Prenez l'exemple du Pintemps à Paris, c'est la Maison de haute couture Christian Dior qui est cette année le "décorateur" des vitrines, aux Galeries Lafayette c'est Louis Vuitton, chez Harrods c'est une poignée de designers qui sont à l'honneur via les princesses de Walt Disney, chez Barneys, Disney est aussi à l'honneur et chez Bloomingdale's, c'est le Cirque du Soleil. 

Le dévoilement des vitrines est devenu un évènement aux raisonnances planétaire. Lors de ces dernières semaines, on a j'ai suivi attentitevement le bal du dévoilement des vitrines avec une certaine excitation je dois dire. Certainement parce que j'associe ça au commencement officiel du temps des fêtes. Je vous avais dit, je suis un peu Peter Pan sur les bords. 



Harrods, Londres



Jasmine, l'amoureuse d'Aladdin par Escada

Ariel, la petite sirène par Marchesa


Galeries Lafayette, Paris


Louis Vuitton investi les vitrines avec le thème "Voyage"

  Les pom-pom girls LV


Printemps Haussmann, Paris


   Les poupées de Christian Dior


Le thème "Inspirations parisiennes par Dior"


Barneys, New York


Minnie star des vitrines Barneys



Electric Holiday est le mini-film d'animation crée en collaboration avec Walt Disney. Il met en scène SJP, Anna Dello Russo, Lady Gaga et plein d'autres acteurs du monde de la mode. Par contre, pas d'Anna Wintour, choquant.


Bloomingdale's, New York


                                      
Le Cirque du Soleil s'associe à Bloomingdale's pour les vitrines de cette année. Elles sont inspirées du prochain film du cirque "Cirque du Soleil: Worlds Away"




Et pour nous les montréalais, c'est demain qu'Ogilvy dévoile sa vitrine de Noël! 


Bonus














dimanche 11 novembre 2012

Une Barbie nommée Valeria

J'avais entendu parlé du prétendu phénomène de la barbie humaine, mais jamais vu d'images jusqu'à il y a 15 minutes. En effet, le magazine V, habituellement référence en matière de mode, a consacré quelques pages dont une interview à Valeria Lukyanova. 

La transformation en Amatue ( le nom de son moi supérieur )  s'est opérée sur le billard et aurait coûté près de 100 000$. La ressemblance avec la célèbre poupée est frappante: un nez droit et fin, une bouche en coeur, une taille mincissime, de longues jambes, de gigantesques yeux de chats et un visage qui semble avoir été figé dans la cire. Frappant voire flippant.



Valeria Lukyanova dans V Magazine


Et la chose encore plus flippante, c'est de voir qu'un magazine comme V consacre plusieurs pages à ce phénomène, de foire. Lorsque j'ai posé mes yeux sur ces photos, j'ai immédiatemment pensé à ces stands dans les fêtes forraines qui proposent comme attraction, de découvrir des images ou des vidéos de personnes au physique hors-norme ou grotesque.   

Loin de moi l'envie de moraliser ou d'enfoncer des portes ouvertes, mais j'ai été interpellée par cet article et par le message - inexistant - qu'envoyait un tel sujet. Je ne suis pas vraiment à l'aise avec l'idée qu'un magazine de mode fasse - quoiqu'on en dise - la promotion de ce genre de fait divers. Parce que oui, selon moi, cette poupée de cire n'est rien d'autre qu'un fait divers sordide à la taille fine! 


Idées? Opinions? Réclamations?



Valeria Lukyanova dans V Magazine

Valeria Lukyanova.dans V magazine


A croire qu'au royaume du sensationnel, la qualité est devenue optionnelle ...

jeudi 8 novembre 2012

H&M et Laetitia Casta, une alliance tout en brillance

Après Lana Del Rey et son pull rose angora, place à Laetitia et son soutif' inspiré des 50s'! H&M lance une collection de sous-vêtements spécial temps des fêtes avec au programme, des soutiens-gorge pigeonnant en forme de coeur, qui s'attachent aussi bien derrière que devant. A ma grande joie, la brillance sera à l'honneur avec tout plein de sequins et de pierres scintilliantes.

Et en bas?


Et bien pour le bas, vous pouvez oublier le tanga et autre string (so 2000'n late), place à la culotte, celle que l'on appelle garçonne, car elle est à mi-chemin entre le boxer homme et le short très court. Les garçonnes d'H&M sont en dentelles couleur pêche, ou agrémentées de pierres décoratives. Pour les filles pudiques et frileuses, la collection propose aussi des modèles à taille plus haute, avec encore et toujours notre ami le sequin qui cette fois est argenté! Place aux images.































On aime: un peu? Beaucoup? Passionnément ou pas du tout?


La collection du temps des fêtes sera disponible très bientôt en magasin.

lundi 5 novembre 2012

Guess who's back (en musique) ?

Après plus de 2 mois d'amnésie totale, je viens enfin de me souvenir que j'avais mon propre blog! Quel soulagement, je vais pouvoir reposter plein d'articles mode, beauté, web, musique et tout et tout... Et pour fêter le retour de ma mémoire, j'ai eu envie de consacrer ce billet à la musique et notamment à Melody Gardot.

Je connaissais le nom de Melody Gardot depuis son dernier album (My one and only thrill, 2009), mais je crois qu'à ce moment là je n'étais pas vraiment prête ou en tout cas pas assez mature pour écouter sa musique. La bonne nouvelle c'est qu'aujourd'hui, je crois que je le suis!

Je suis tombée sur une interview d'elle et j'ai complétement été happée par son histoire, sa spiritualité et sa féminité. Après un très grave accident de vélo lorsqu'elle avait 19 ans, Gardot a dû combattre l'amnésie (la vraie pas comme la mienne), elle a dû réapprendre à marcher, à parler, bref à vivre. En somme, c'est son histoire et ce qu'elle est aujourd'hui qui m'a vraiment fait tomber amoureuse de sa musique.

Son nouvel album, The Absence, inspiré des rythmes brésiliens est un bijou à absolument découvrir. Si vous n'accrochez pas maintenant, attendez quelques années, lisez ou écoutez quelques interviews et réessayez :)

Enjoy!



Love me like a river does




Goodbye 



mardi 28 août 2012

10 baskets que l'on veut mettre à nos pieds!

En créant les fameuses Bekket, Isabel Marant a offert une deuxième vie à la basket. Tel un phoenix, la basket revient en force dans nos placards et cette fois-ci, ce n'est certainement pas pour nous accompagner lors de la séance de sport hebdomadaire, non! On la porte le soir, la journée, à un coktail, à une date... La basket est l'atout "cool" d'un outfit et un indispensable de la rentrée 2012 :) 

Enjoy!































Follow @JulietteSobecki